Publié par

Peut-on tout faire avec un tampon ?

Oui-oui, on a même vu des filles utiliser un des tampons hygiéniques pour étaler leur fond de teint, et en faire un tuto maquillage sur YouTube !  Bon, plus sérieusement, si le tampon a révolutionné la vie des femmes, c’est qu’il est un atout en période de règles à bien des égards : moins de gêne, plus de discrétion, plus de liberté. On peut – presque – tout faire avec un tampon : Courir, nager, dormir… à condition de respecter quelques règles d’utilisation élémentaires. 

D’abord, une précision : les tampons sont un produit à utiliser pendant, et uniquement pendant les règles ! A l’approche du premier jour de règles, mieux vaut opter pour un protège-slip : le tampon est fait pour absorber le fluide menstruel, et non les sécrétions vaginales quotidiennes, qui ont un rôle de protection. Mettre un tampon en dehors des règles favorise la sécheresse intime et risque de déséquilibrer la flore vaginale.

Pour nager, à la piscine ou en mer, les tampons sont une super solution. Si le tampon est adapté au flux habituel, il n’y a pas de risque de fuite …En revanche, il peut se gorger d’eau, il est donc conseillé d’en changer après une longue baignade.

Porter un tampon la nuit pour dormir est possible, mais pas plus de 6 heures d’affilée. Au-delà, en effet, il peut augmenter le risque de choc toxique, une maladie infectieuse extrêmement rare mais grave, qui survient chez certaines femmes, et qui est provoquée par certaines bactéries dans le vagin qui, à force d’être confinées, libèrent une méchante toxine. Pour la nuit, il est donc conseillé d’utiliser une protection externe, comme une serviette.

Et pendant l’amour ? Il est préférable de retirer son tampon hygiénique avant une relation sexuelle, notamment en cas de pénétration. Pour des raisons d’inconfort évidentes, mais également parce que celui-ci pourrait être poussé au fond du vagin et facilement oublié. Toutefois pas d’inquiétude, en cas d’oubli, il n’ira pas bien loin : le vagin est cloisonné, le tampon ne peut pas se perdre ailleurs.  Au moindre doute, en cas de tampon coincé, rendez-vous chez un médecin ou aux urgences les plus proches.

Toutes les activités sont donc permises avec un tampon. En respectant les mesures d’hygiène, notamment le lavage de mains systématique avant et après toute nouvelle insertion, et en renouvelant régulièrement le tampon dans une journée, les règles, vous pourriez-bien vous en tamponner allègrement ! (oui, on aime les jeux de mots, on a osé).