Hé, psst ! Les frais de port sont toujours offerts avec l'abonnement jho !
a été ajouté à votre panier.

C’est quoi toutes ces histoires sur la composition des tampons ?

By 18 janvier 2019Non classé
blog - composition des tampons

Depuis plus d’un an, les infos fusent dans la presse et les blogs à propos de la composition des tampons et serviettes hygiéniques. On vous résume ? 

 

Composition tampons

 

A leur origine, dans les années 30, les tampons et serviettes hygiéniques étaient fabriqués avec du coton. Mais dans les années 70, un gros fabricant, encore très présent dans les rayons des supermarchés, a voulu réduire les coûts de fabrication et augmenter l’efficacité des produits. Les équipes de ce fabricant ont commencé à fabriquer des tampons à base de cellulose, une molécule organique que l’on trouve dans le bois, notamment.

Jusqu’ici, tout va bien.

Mais pour lui donner l’aspect du coton, cette cellulose a été blanchie au chlore, et d’autres produits synthétiques (c’est à dire non naturels) y ont été ajoutés pour augmenter la capacité d’absorption.

Les concurrents de Procter&gamble (oups) ont du trouvé que c’était une excellente idée, parce que dans les années qui ont suivi, tout le monde s’y est mis.

C’est ainsi que des biologistes indépendants ont récemment retrouvé dans des échantillons de tampons vendus en France des produits extrêmement nocifs pour la santé humaine en général et pour l’appareil génital féminin en particulier : notamment de la dioxine (qui peut provoquer l’endométriose) et des phtalates, ces perturbateurs endocriniens cancérigènes. Et tout cela sur la paroi vaginale des femmes, qui est extrêmement perméable. (Pardon, tout cela fait peur, et encore on est sympa, on ne vous donne pas toute la liste). Tous ces produits de synthèse constituent un milieu idéal pour l’épanouissement du staphylocoque doré chez les femmes qui en sont porteuses, cette fameuse bactérie qui peut provoquer le choc toxique, rare mais mortel.

 

Et si vous vous demandez ce que contiennent les serviettes hygiéniques de ces mêmes grandes marques et bien on vous donne un indice : quand on les expose à la flamme d’un briquet, elles fondent. (Oui-oui, des dérivés du plastique. Eh oui, c’est pour ça qu’au bout d’un moment, ça gratouille).

 

 

Voilà pour la composition des produits « classiques ». L’absurdité de la situation ne s’arrête pas là. Car pour l’instant, aucune loi n’oblige les fabricants à indiquer la composition des produits d’hygiène féminine. Alors que c’est le cas pour les shampoings, les savons, les crèmes hydratantes, les vernis à ongles… Ils sont pas fous, les grands fabricants, ils continuent, ils savent que les femmes continueront d’acheter. Parce qu’elles n’ont pas le choix : tous les mois, les règles reviennent.

Et comme vous, chez Jho, ça nous rend dingues.

Bienvenue chez jho ! Vous trouverez ici toute une gamme de protections hygiéniques saines, efficaces et généreuses : tampons bio, serviettes hygiéniques bio et protège-slips bio. Ils sont tous fabriqués en coton bio et ne contiennent ni phtalate, ni glyphosate ni aucun produit toxique. Nos tampons biologiques sont dotés d’un cœur absorbant 100% coton biologique et ne sont pas blanchis au chlore. Si vous vous demandez quel tampon bio acheter, nous vous proposons trois niveaux d’absorptions : normal, super et super +. Vous êtes sûres de trouver votre bonheur ! Toutes nos protections bio sont efficaces, douces, confortables et limitent les risques d’allergie et d’irritation. Ouf, il était temps ! Toutes nos protections hygiéniques sont certifiées des labels ICEA et GOTS. En quelques clics, abonnez-vous sur www.jho.fr pour recevoir directement chez vous vos produits, sans avoir à y penser. Vous pourrez mettre en pause ou résilier en un clic dès le départ. Finie l’éternelle question de savoir où acheter des tampons bio. Jho est là.